Historique de l’association La Fayette Accueil


1977. 
En mars,le Secours Catholique crée un service spécialisé « Femmes seules avec enfants ». Magdalena FRANCISCUS, animatrice de ce service, constitue un groupe de recherche avec une travailleuse sociale, une avocate, un conseiller conjugal, un sociologue, une pédiatre (Yvonne SCHNEIDER-MAUNOURY) et un juriste, pour étudier la meilleure façon de répondre aux besoins des milliers de femmes seules avec enfants que le service accueille.

En mai, deux évènements orientent le projet :

-Mme BESNARD de QUELEN fait un legs important à la Délégation de Paris du Secours Catholique pour ce service.

-Les sœurs Saint Charles de Nancy proposent de mettre à disposition un immeuble, 190 rue Lafayette, pour un bail emphytéotique de 99 ans.

La décision est prise de créer un nouveau type de CHRS entièrement conçu pour accueillir des femmes seules avec enfants, avec appartements individuels et équipement collectif (crèche, service enfants scolarisés…)


1978
. Poussés par Pierre ROUSSEL, président de la Délégation de Paris du Secours Catholique, les responsables décident la création d’une nouvelle association. Ses statuts sont déposés à la préfecture de Paris le 13 janvier 1978, sous le nom « Association La Fayette Accueil », ayant son siège au 190 rue La Fayette, au sein de la Résidence La Fayette. Pierre Roussel en assure la présidence. L’association bénéficie du soutien du Secours Catholique, mais en totale indépendance, la présence du SC étant limitée de 1 à 3 postes au Conseil d’Administration.


1979
. En septembre, après deux ans de travaux et une inauguration officielle sous le double patronage de Mesdames GISCARD d’ESTAING et CHIRAC, les premières familles s’installent à la Résidence La Fayette.


1981.
 Madame Denise COLLIN, avocate, présidente de l’Association CHENAL, se voit proposer par la Ville de Paris 12 logements dans la Cité HLM en construction (quartier Saint Blaise, 20ème) pour réaliser son projet de Centre d’ Hébergement Eclaté. N'étant pas en mesure de le financer, elle en propose la gestion au Secours Catholique. Il l’accepte, ouvre à l’automne 1982 un CHRS éclaté et en assume le financement intégral. Il installe également, rue Saint Blaise, son service d'accueil, d’écoute et d'orientation, ses permanences juridiques, de conseil conjugal et d'orientation pédagogique pour les enfants en grande difficulté. Le service s’ouvre au quartier avec « la boutique » et aux enfants avec le soutien scolaire assuré par des bénévoles du 20ème arrondissement.


1982.
 En juin, Mme Danièle REY  qui dirigeait le dispositif part en province pour raisons familiales et Mme Elisabeth BASTARD prend la direction de la Résidence La Fayette Accueil.


1982.
 A l’hiver, la DASS de Paris et la DDASS lancent conjointement un appel aux associations pour l’accueil de sans-abris, et retiennent le projet LARCH, "Lafayette Accueil Rapide en Chambre d'Hôtel". D’abord hébergé à la Résidence, 190 rue La Fayette, le service s’installe au 10 rue Albert Camus en 1985.


1985.
 CHENAL obtient l’agrément de la DASS pour la prise en charge du CHRS et du Service d'accueil.

Le Secours Catholique et l’Association La Fayette Accueil décident le rattachement du CHRS CHENAL SAINT BLAISE à l’Association La Fayette Accueil. Les autres services retournent rue Daubigny, au siège de la délégation de Paris.

M. Bruno ALBERT prend la suite de Xavier FRIOCOURT à la direction du Centre Chenal Saint Blaise


1986.
 Yvonne SCHNEIDER-MAUNOURY, vice-présidente, assure la présidence par intérim suite au décès du président, Maitre René LAURENT.


1987
. Achat d’un appartement villa Stendhal, pour accroitre la capacité de logement.


1987.
 André ETESSE devient président de l’Association.


1987.
 Le CPR (Collectif Pour le Relogement), que l’Association La Fayette Accueil avait fait naitre au sein de la Résidence depuis quelques années, prend son indépendance et devient une association autonome.

financement.

Une convention  est signée avec l’AIVS (Agence Immobilière à Vocation Sociale) pour faciliter l’accès du public accueilli par l’association à du logement dans le secteur privé.


1994.
 L’association propose au préfet de Paris et à la ville de Paris de prendre en charge des allocataires du RMI -spécifiquement des allocataires ayant des enfants à charge. La proposition est acceptée et la convention signée en décembre 1994. Le service INSERTION RMI est créé aussitôt. De 70familles à sa création, le service montera en charge jusqu’à suivre actuellement 400 familles.


1994.
 M. Louis GABENsuccède à Mme Yvonne SCHNEIDER-MAUNOURY à la présidence.


1994.
 Signature d’une convention, en partenariat avec le Secours Catholique et SOLIDARITOIT pour le suivi social de familles relogées dans le cadre des réquisitions d’immeuble, d’abord impasse Milord dans le 18ème, puis rue de Paradis dans le 10ème.


1997.
 Mme Annick GLORIEUX-BOUTONNAT succède à M. Louis GABEN à la Présidence de l’Association.


1997.
 Création d’une activité « Pot aux fleurs, Pot aux Roses » sur les terrasses du centre CHENAL SAINT BLAISE : c’est le début de l’activité Jardins du Béton.


1997
. Ouverture d’un service de Médiation Familiale à CHENAL.


1998.
 L’activité « Ménage Service », créée à la Résidence par son directeur M. Gilles JOURDAN, prend son autonomie et devient une association indépendante. M. Gilles Jourdan quitte la Résidence pour en prendre la direction. La Fayette Accueil reste présente au CA.

 

1998. Une journée associative réunit tout le personnel et les membres du CA de l’association. Objectif : lancer une réflexion sur un Projet d’Avenir.


1999
. Mme Elisabeth BASTARD fait valoir ses droits à la retraite. Patrick BARATEAU, directeur adjoint de la Résidence, est promu directeur de l’association. Il est remplacé à La Résidence La Fayette par M. Jean-Marc NAEGELE.


1999.
 le dispositif ASI (Appui Social Individualisé) prend le relais de l’APE, convention non renouvelée par l’ANPE.


2001.
 La convention RMI est étendue à 250 familles.

En décembre, décès soudain de J.M. NAEGELE. Il est remplacé en 2002 par Mme Annie DEROBERT-MAZURE.


2002.
 Départ de M. Bruno ALBERT, directeur du Centre Chenal St Blaise.


2004.
 Mme Ghislaine BOUGET prendla direction de l’association.


2007.
 M. Antonio Dos Santos l’y remplace à partir de janvier 2007 et il lance presqu’aussitôt la refonte du Projet Associatif par une démarche participative impliquant tous les collaborateurs de l’association.


2008-2009.
 Travaux de rénovation importants des locaux communs de la Résidence La Fayette.


2009 
Chenal déménage dans des locaux temporaires pendant la transformation et la mise aux normes des locaux administratifs, menés en accord avec Paris Habitat, propriétaire de l’immeuble. Prévus pour 8 mois, les travaux dureront en fait plus de 18 mois.


2009.
 Ouverture de deux nouveaux jardins : sur le toit d’un gymnase, rue des Haies dans le 20ème et en pleine terre, rue G. et M. Politzer, dans le 12ème arrondissement. Signature d’une convention avec la Mairie de Paris pour le financement d’un poste d’animateur-coordonnateur des jardins.


2009.
 Mme Annie DEROBERT-MAZURE quitte la direction de la Résidence pour celle du Centre Chenal St Blaise.


2009.
 L’association répond à un appel d’offre AVDL en association avec l’ARFOG. Le projet est retenu. Début d’une coopération opérationnelle entre les deux associations.

Encouragée par l’ARFOG, l’Association s’engage dans le collectif créé pour monter le SIAO Insertion.


2011.
 Signature d’un accord de coopération entre La Fayette Accueil et l’ARFOG en vue d’un rapprochement institutionnel.


10 décembre 2012.
 L’Assemblée Générale Extraordinaire vote la dissolution de l’Association pour permettre sa fusion avec ARFOG au 1er janvier 2013.